in

Le patron du Chaudron baveur devient le premier candidat à la mairie de Beauvais pour 2020

Et il compte bien surprendre.

Voxcity Beauvais (montage)
Publicité

Pendant que certains font des poissons d’avril, d’autres préparent une vision pour Beauvais. L’élection municipale n’est peut-être que dans deux ans, mais une liste sans étiquette politique est déjà en train de se monter, avec une vingtaine de candidats sur les 45 nécessaires.

Et cette liste n’est menée par personne d’autre que Rudy Degez. Patron du Chaudron baveur, un bar situé place de l’Hôtel Dieu, et fondateur du festival des Bellovaques, l’entrepreneur pense qu’il est temps de faire bouger les choses à la mairie, après 19 ans avec Caroline Cayeux à la tête de la Ville.

LIRE AUSSI : Gagne tes billets pour le spectacle du Comte de Bouderbala à l’Elispace de Beauvais

Rudy Degez se présente donc à la mairie de Beauvais, et il a déjà quelques idées pour redynamiser la ville.

Publicité

Par exemple, Rudy Degez veut organiser des événements tous les weekends ou presque sur la place Jeanne Hachette.

“Les commerces du centre-ville se cassent la gueule, la zone dans le Sud de la Ville a fait du mal au centre”. Il souhaite également redonner toute sa place au marché public du samedi, en l’ouvrant à nouveau toute la journée, mais aussi mettre en place un marché bio hebdomadaire.


Pour favoriser l’ouverture de nouveaux commerces de tous types dans le centre-ville, de la quincaillerie aux restaurants, il propose de baisser les impôts et taxes sur les commerces.

“Ça pourrait aussi encourager les jeunes à entreprendre. Notre mandat sera vraiment axé sur la jeunesse, les jeunes ont été déçus par le manque d’engagements de la maire là-dessus. J’ai 45 ans, et la plupart des personnes présentes sur la liste auront moins de 30 ans.”

Publicité

Pour dynamiser la vie nocturne de Beauvais, il propose notamment une autorisation générale d’ouverture des bars à 2 h du matin.

“C’est la charte de la vie nocturne qui m’a poussé à me présenter. La Ville nous a pris de haut, ils sont en place depuis trop longtemps et les patrons et les citoyens ne sont plus écoutés. On veut montrer qu’on est là et qu’on est prêts à reprendre notre ville.”


Sur le stationnement, Rudy Degez pense que la politique de la municipalité actuelle est bien trop sévère.

“Dès que tu te gares, tu es stressé d’aller chercher un ticket par peur que les ASVP te mettent une prune”. Rudy Degez propose de mettre tout le stationnement du centre-ville en zone bleue, c’est-à-dire une zone gratuite, mais où les places sont limitées à un certain nombre d’heures, ce qui permet quand même une rotation des véhicules.

Publicité

Entrepreneur beauvaisien depuis 30 ans, Rudy Degez indique déjà qu’il renoncerait à son indemnité s’il était maire.

“Il y en a marre des politiciens qui s’enrichissent sur le dos des habitants. Moi j’ai pas besoin de ça. J’aime ma ville, je suis Beauvaisien, ancré dans le paysage depuis des décennies, pas comme notre maire qui habite à des kilomètres d’ici.”


Beauvais est une ville avec des gens super cool et un potentiel, et Rudy Degez l’a compris. 

“Récupérons notre ville, il faut plus d’événements, de culture, de vie nocturne, de festivals, de concerts. Faisons de Beauvais une ville dynamique, on est la ville préfecture de l’Oise et des villes comme Compiègne bougent plus que la nôtre. Il y a un problème !”


Rudy Degez annonce déjà la couleur, et que la ville sera “plus fun”. Mais sa candidature est bien sérieuse.

“On a déjà une vingtaine de personnes qui travaillent à un programme. Chacun sait ce qu’il fait, notre travail est sérieux, mais on ne se prend pas au sérieux. On est pas là pour faire de la politique, on est là pour faire bouger la ville. Que tu sois de gauche ou de droite, on accueille tout le monde, la seule chose dont on ne veut pas, c’est le FN.”

Publicité

La liste complète et des propositions devraient déjà commencer à être annoncées à partir de juin cette année.