in

L’hôtel de Ville de Beauvais a été vandalisé par des lycéens célébrant le Per100

L’euphorie du Per100.

Voxcity Beauvais
Publicité

C’est une tradition, tous les ans environ 100 jours avant les épreuves du baccalauréat les étudiant·e·s se déguisent et mettent le feu aux rues de Beauvais.

Mais alors que le Per100 était une tradition et une célébration, les rivalités entre lycées font que la fête dégénère depuis maintenant quelques années. Et cette fois-ci c’est allé trop loin.

LIRE AUSSI : Gagne une addition de 120€ à dépenser au Loft Twenty Six de Beauvais !

Des lycéens ont vandalisé l’hôtel de Ville de Beauvais  et perturbé un mariage en cours.

Publicité

Après avoir animé les rues du centre-ville, ils ont profité de la célébration d’un mariage pour envahir l’hôtel de Ville en utilisant l’entrée d’honneur. Les lycéens ont saccagé des fleurs, déclenché une alarme, jeté des confettis et de la farine un peu partout sur leur passage dans les couloirs, bureaux, et la salle des mariages, et même utilisé un extincteur.

via Cécile Parage

Dans un communiqué de presse, la Ville de Beauvais a indiqué qu’elle respectait “cette tradition lycéenne, la fête n’excuse pas tous les débordements. La Ville a bien conscience que ces jeunes ont travaillé pour préparer leur examen. Ils ont besoin de décompresser mais cela n’autorise pas à faire n’importe quoi.”

Il faut dire que ces débordement ne donnent clairement pas une bonne image de la jeunesse et qu’elle n’encourage pas la Ville à soutenir l’organisation d’événements festifs. 

On espère en tout cas qu’ils mettront la même énergie dans leur bac qu’ils ont mise à saccager l’hôtel de Ville.

Publicité